L’impôt informatique

J’ai beaucoup aimé ette citation :

Wie der Philosoph Slavoj Žižek sagt, ist es der Firma Microsoft mit ihrem Quasi-Monopol gelungen, der Menschheit eine Art Informatik-Steuer aufzudrücken – für Dinge, die in den öffentlichen Sektor gehören. Es ist, wie wenn eine mächtige « Firma Gutenberg » jedem Buch- und Zeitungsleser eine Sondersteuer für das Lesen von gedruckten Buchstaben verlangen würde.

En Français :

Comme le dit le philosophe Slavoj Žižek, Microsoft a réussi avec son quasi-monopole a imposer une sorte d’impôt informatique à l’humanité – pour des choses qui appartiennent actuellement au domaine publique. C’est comme si une puissante « Entreprise Gutenberg » percevait, à chaque lecture de livres et de journaux, un impôt spécial sur les caractères imprimés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s