Un premier pas pour l’abandon des verrous numériques

Voilà une bonne nouvelle pour les possesseurs de baladeurs numériques (lecteurs MP3, Ipods, téléphones portables,…) le producteur de musique EMI Group va publier une grande partie de ses titres sans verrous numériques (DRM : digital rights management, gestion numériques des droits). La vente en ligne sera gérée par Itunes Store, le magasin en ligne de Apple.

Ce geste est un pas vers un marché plus ouvert de la musique en ligne. En effet les verrous numériques actuels réduisent les libertés des acheteurs, et causes bien des problèmes de compatibilités entre les différents lecteurs et magasins en ligne. Il en résulte un casse-tête pour les utilisateurs et les sites de vente, avec pour effet de réduire la vente de musique en ligne, sans diminuer ce contre quoi ils se battent le téléchargement illégal de musique. Cette action intervient deux mois après le message de Steve Jobs, PDG de Apple, exhortant les producteurs de musique d’abandonner les DRM.
Pour les accrocs du libre, nous remarquons aussi voir un pas en avant vers l’interopérabilité, comme le souligne le PDG d’Emi Group : “Nous sommes heureux qu’ils partagent notre vision d’un marché interopérable […]”. Il est malheureusement à souligner que le format proposé à la vente sera du MP3, un format soumis à des patentes logicielles et des redevances. Espérons que l’étape prochaine sera de proposer également les fichiers au format OggVorbis (.ogg) – un format libre du même type que le MP3.